Durapin

Le bois qui défie le temps

Après séchage, le système d’autoclave vide/pression permet d’imprégner le Pin en profondeur. Il résiste ainsi aux intempéries et augmente sa durée de vie.

Longévité

La technologie protège contre les agressions biologiques d’insectes xylophages (y compris les termites) et de champignons de pourriture.
DURAPIN s’avère particulièrement efficace pour tous les bois en contact avec le sol ou l’eau douce, dans une mise en œuvre horizontale ou formant des assemblages à l’extérieur. Garanti 10 ans au contact du sol, 15 ans hors sol.

Conformité

La technologie est encadrée, autorisée, normalisée, certifiée par la marque CTB B+ et signifiée dans tous les DTU.
DURAPIN permet de contractualiser le choix du matériau.

Résistance mécanique

Le process de fabrication ne modifie pas les caractéristiques mécaniques du bois. Le bois est conforme au marquage CE.
DURAPIN ouvre l’utilisation à un grand nombre d’applications y compris aux assemblages structurels.

Démarche HQE

Le bois est préservé de façon efficace et sûre (santé, hygiène, environnement). Les produits utilisés sont sous marque CTB P+, évoquée dans les référentiels HQE. Des Fiches de Données de Sécurité (FDS) sont disponibles sur demande.
Le produit DURAPIN, en fin de vie, est considéré comme un déchet banal.

Essence abondante

Le pin constitue 16 % de la surface forestière française. En France et plus largement en Europe, la récolte du bois est inférieure à la production biologique de la forêt. Le prélèvement ne représente que 60 % de la croissance annuelle.
La gestion raisonnée du pin favorise le renouvellement de nos forêts.

Ressource suivie

Dans la plupart des forêts européennes, les reboisements et les coupes sont opérés dans le respect du cycle de vie de la forêt. Les certifications PEFC (Programme européen des forêts certifiées) et FSC (Forest stewardship council ou Conseil de bonne gestion forestière) attestent de la gestion durable des forêts.

Respect de l’environnement

Chaque année, les 22 000 m3 d’eau utilisés pour la technologie DURAPIN sont restitués par évaporation progressive et 55 000 m3 sont récupérés par le réseau interne de collecte des eaux de pluie.